Publication : 18 octobre 2019 Commenter cette actualité

Retour de la campagne Lire, c’est payant !

Pour une cinquième édition, la campagne Lire, c’est payant se poursuit dans les bibliothèques de Montréal. Forte du vif succès obtenu au cours des années, l’édition de 2019 se déroule du 19 au 26 octobre durant la Semaine des bibliothèques publiques.

Une activité ludique et pédagogique

Lire, c’est payant, une initiative développée en 2013 par l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie, a charmé l’ensemble des Bibliothèques de Montréal pour son volet à la fois ludique et pédagogique. Lire, c’est payant offre la possibilité aux jeunes de 13 ans et moins de rembourser leurs frais de retard en échange de temps de lecture effectué à la bibliothèque de leur quartier.

Pour l’occasion, la majorité des bibliothèques du réseau ont aménagé des coins de lecture destinés aux jeunes abonné.e.s ayant des frais de retard, qui verront ces frais de retard effacés en échange de quelques minutes de lecture. Une façon amusante d’enseigner le sens des responsabilités aux jeunes et de les encourager à la lecture.

L’objectif poursuivi par cette initiative est de faire revenir les jeunes dans les bibliothèques, de leur expliquer les différentes façons de renouveler un prêt pour éviter des frais de retard et de leur permettre de profiter de l’ensemble des nombreux services offerts par les bibliothèques de Montréal.

La campagne a connu une bonne progression au cours des années, passant de 977 participants en 2014 à près de 6000 participants en 2016. Rappelons que les bibliothèques de Montréal ont réalisé en juin 2017 une campagne d’amnistie pour l’ensemble de leurs abonnés, qui a mené à terme au retour de 4568 documents et à l’effacement de frais de retard s’élevant à 161 157 $.




« Retour de la campagne Lire, c’est payant ! » :

Aucun commentaire n'a été soumis pour cette actualité

Écrire un commentaire







Retour à la page d'accueil des actualités

Haut de page




RECHERCHE
dans les actualités

RSS : Actualité RSS : Actualités
 RSS : Commentaires

Share