Publication : 1 août 2009 Commenter cette actualité

Montréal hôte de deux congrès qui portent sur la science-fiction

Science-fiction – Historique

Par Mariane Engrand, bibliothécaire.

Introduction

Contrairement au fantastique, qui a une dimension inexpliquée, la SF se base sur des connaissances scientifiques, des théories, des faits, des avancées scientifiques.
Ainsi, pour les personnages du récit il n’y a rien d’étrange;
à l’opposé du genre fantastique, qui lui cultive le paranormal, le bizarre, l’extraordinaire.
La SF peut extrapoler et anticiper ce qui adviendra de la science, d’où les nombreux récits du futur, voyages dans le temps et dans l’espace, la dystopie (i.e. l’antithèse de l’utopie, où tout est présenté comme le pire qui soit, l’absolutisme de la science et l’État despote qui oppresse l’individu), etc.


Science-fiction
Afficher sur Dailymotion

Définitions de la science fiction par :

  • Christian Grenier
    L’auteur cible 3 éléments qui caractérisent la SF.

    • Un décalage avec le réel : un ou des éléments que le lecteur ne pourra pas retrouver dans son quotidien et qui constituent un univers particulier permettant ainsi une certaine distanciation.
    • La logique et la rigueur dans l’enchaînement des faits du récit.
    • L’ambiance ou le style réaliste dans l’écriture.
  • Isaac Asimov (1920 – 1992) :
    « Aucun de ceux qui l’écrivent ne sont capables de s’entendre sur sa définition ».

  • Hugo Gernsback (1884 – 1967)
    (1er éditeur du 1er magazine de SF en 1926) :
    « Par science fiction, j’entends (…) de charmants récits romanesques entremêlés de faits scientifiques et de visions prophétiques ».

Best-of science fiction
Afficher sur You tube

I, Robot – Bande-annonce
Afficher sur Dailymotion

Haut de page


Origines européennes au XIXe siècle

Avec l’avènement de la société industrielle, les nombreuses percées technologiques, les démarches scientifiques, les progrès entraînent une nouvelle vision du monde, vers le milieu du XIXe siècle en Europe. La SF anticipe les résultats scientifiques.

Par exemple :

  • Mary Shelley (1797 – 1851) avec l’électricité pour faire vivre son fameux Frankenstein.

Frankenstein (1932)
Bande-annonce
Afficher sur Dailymotion

Deux grands précurseurs jettent les bases de la SF en France et en Angleterre :


Explorateurs :
au-delà de Jules Verne
Afficher sur Dailymotion


H.G. Wells
Afficher sur You Tube

  • Jules Verne (1828 – 1905)
    est fasciné par les conquêtes de la science et en prenant sa plume, il cherche à vulgariser et enseigner les découvertes savantes.
    À son époque, le genre SF s’appelle « roman d’anticipation ».
    D’ailleurs, plusieurs des thèmes qu’il aborde dans ses livres se concrétiseront par la suite, tel que les voyages dans l’espace.
    Il influencera nombres d’auteurs de SF avec des titres tels que Terre à la Lune (1865), 20 000 lieues sous les mers (1870), etc.

    Portail de pages web consacrées à Jules Verne

  • Herbert George Wells (1866 – 1946)
    invente à partir des théories exactes ses histoires.
    Biologiste et romancier, il a donc un pied dans les deux mondes : la science et le fiction.
    Ardent défenseur des thèses de Darwin, on lui doit des titres tels que L’île du DR Moreau (1896) et La guerre des mondes (1898).

Haut de page


Début du XXe siècle

  • Les pulps américains :
    En 1896, apparaît le 1er pulp (magazine à prix modique).
    En 1920, à chaque mois, c’est près de 120 pulps qui sont édités. Leur succès est phénoménal. Par ailleurs, il faudra attendre en 1926 pour que le 1er pulp de science-fiction voit le jour.
    Ce magazine est lancé par Hugo Gernsback (1884 – 1967) et s’intitule « Amazing Stories ».
    Fait intéressant à noter, l’éditeur favorise l’interaction entre les auteurs et les liseurs, par le biais du courrier des lecteurs de la revue.
    L’éditeur sera donc à l’origine du « Fandom » (de fanatic et domaine), phénomène unique dans la littérature et qui se traduit par un dialogue
    et une grande complicité entre lecteurs et auteurs.
Amazing Stories

Science Wonder Stories

  • En 1929, Gernsback démarre une autre revue :
    « Science Wonder Stories ».
    Dans le premier numéro, apparaît pour la 1ère fois le terme « science-fiction » pour définir ce genre littéraire et cette dénomination s’imposera par la suite.
    L’édition des pulps déclinera dans les années 1940, principalement à cause de la pénurie de papier et l’avènement des livres de poches.
    Sous la houlette d’un éditeur tel que John W. Campbell (1910 – 1971), qui est très exigeant et intraitable sur la question de la plausibilité scientifique, la SF devient même de la hard science-fiction.
  • Les pulps joueront un rôle décisif pour le développement de la SF et plusieurs grands auteurs y feront leurs premières armes.
    Ainsi, dans la revue « Astounding Science Fiction », fondée en 1930 et qui dominera la SF américaine, on y retrouve de véritables scientifiques qui écrivent des histoires.
    Aujourd’hui, cette revue porte le nom de Analog Science Fiction and Fact (ASF).
Astounding Science Fiction

Haut de page


L’âge d’or de la science-fiction – 1940 à 1960

(les dates diffèrent selon les sources)

Le Jour ou la terre s’arrêta (1951)
Afficher sur Dailymotion

Fahrenheit 451 (1953)
Afficher sur Dailymotion

  • 1ère convention mondiale de SF en 1939, organisée par les fans à New York.
    Les auteurs y sont célébrés tout autant que critiqués. À partir de 1953, ils y seront primés.

  • La bombe atomique change la SF « classique » :
    on mesure l’ampleur dramatique des explosions d’Hiroshima et de Nagasaki.
    Dans les années 50, les histoires sont sombres, catastrophiques, les horreurs, les guerres, les mutations, la paranoïa, l’hystérie prennent d’assaut les récits.

  • En France, dans les années 50, naissent les premières collections de science-fiction et les premières revues spécialisées.
    En 1951, Gallimard et Hachette lancent Le Rayon fantastique, Fleuve Noir et la collection Anticipation.
    En 1954, Denoël créé Présence du futur et les éditions Métal Série 2000.
    Les périodiques Galaxie et Fiction, lancées en 1953, prennent comme modèle les revues américaines.

Haut de page


Des Géants :

  • Arthur C. Clarke(1917 – 2008)
    Diplômé de physique et des mathématiques, Arthur Charles sert dans les Forces aériennes royales durant la seconde Guerre Mondiale,
    à titre de spécialiste des radars.
    Ses premiers romans, parus dans les années cinquante sont extrêmement bien documentés scientifiquement.
    Par ailleurs, il obtient la notoriété avec l’édition de 2001, Odyssée de l’espace.
    Cet auteur est l’un des plus populaires, sans doute grâce à son sens du récit et de la vulgarisation scientifique.

2001, l’Odyssée de l’espace
Bande-annonce
Afficher sur You Tube
  • Alfred Van Vogt(1912 – 2000) :
    né à Winnipeg, il est considéré comme l’un des chefs de file de la science-fiction.
    Ces histoires, très touffues, ont la particularité d’explorer des chemins inusités de la science, tel que l’immortalité et la pensée philosophique
    tient une place importante dans son œuvre. Nous lui devons des titres comme :
    La Faune de l’espace,
    À la poursuite des Slans et
    Le Monde des Ā.
    La traduction française de ce dernier titre a été effectuée par Boris Vian et a grandement contribué à lancer la SF en France.

  • Isaac Asimov (1920 – 1992) :
    né en Russie il est naturalisé américain en 1928 et grandi à Brooklyn. Il obtient son doctorat de chimie en 1948 et obtient un poste d’enseignant à
    l’Université de Boston.
    Après une dizaine d’année, il quitte cette fonction pour se consacrer uniquement à l’écriture.
    Il publiera ses 1ères nouvelles avec John Campbell. Dès le début de sa carrière il s’intéresse à deux thèmes qui le suivront tout au long
    de sa vie, soient Les robots
    et Fondation
    (gigantesque empire galactique). Asimov a produit plus de 400 livres !

  • Robert Heinlein(1907 – 1988)
    Après une courte carrière militaire et des études de physique et de mathématiques, il écrit sa première nouvelle en 1939
    Ligne de vie, qui séduira John Campbell.
    Lors de la 2e Guerre Mondiale, Heinlein cesse toutes activités littéraires.
    Puis, avec lui, naît l’âge d’or de la science-fiction. Il serait le 1er à vivre exclusivement en écrivant.
    Son œuvre Histoire du futur,
    s’étend de 1950 à 2600. Il remporte 4 fois le prix Hugo du meilleur roman (le plus important prix littéraire pour la SF).
    Il écrit également des livres pour la jeunesse.

Haut de page


La mutation : les années 1960-70

A.I. Intelligence artificielle
Bande-annonce
Afficher sur Dailymotion

Blade Runner
Bande-annonce
Afficher sur Dailymotion

Dune
Bande-annonce
Afficher sur Dailymotion


Johnny Mnemonic
2 scènes prophétiques
Afficher sur You Tube

  • Durant cette période, le monde occidental se remet en question, le progrès a montré sa fragilité et on perçoit les limites des ressources naturelles.
    Métaphores psychotiques des grandes terreurs du cette époque, la SF tend vers un futur déshumanisé, carcéral, surinformatisé, pessimiste.
    Mordants et provocateurs, les romans de SF dénoncent donc les enjeux du monde moderne : les menaces de guerre, les saccages environnementaux,
    la violence, etc.
    Un spécialiste français de la SF, Stan Barets, décrit cette époque : « La New Wave se caractérise par une désaffection
    des sciences dures » au profit d’un intérêt pour le futur proche et la contre-culture qui remettait en cause certains tabous sociaux ou
    intellectuels.
    La New wave se cristallise autour de la revue britannique New Worlds et les auteurs J.G. (James Graham) Ballard, Brian Aldiss et
    Michael Moorcock.
    La communauté d’écrivains de SF qui y participent cherchent à abattre les cloisonnements de la SF, sont ouverts à toutes
    les expériences et les fictions non spécialisées, élaborent des créations collectives.

  • Même si les magazines attirent toujours de nouveaux auteurs, l’arrivée des paperbacks est un phénomène majeur dans le domaine de
    l’édition et entraîne plusieurs auteurs dans son sillon ainsi que des collections de livres de poche.

  • Les figures emblématiques de la SF de cette période sont : Philip K Dick, Robert Silverberg, Frank Herbert et Ursula K. Le Guin aux États-Unis;
    Jean-Pierre Andrevon en France.

  • Par le biais du cinéma, la SF prend de l’ampleur dans la culture américaine.
  • Au Québec

  • Bien que quelques textes et récits posent les bases de la SF au Québec, c’est dans les années 60 qu’elle prend un véritable essor.
    Avec des œuvres telles que Si la bombe m’était contée
    d’Yves Thériault en 1962 et son personnage d’agent secret Volpek, créé pour les jeunes, qui tend vers la SF.
    Suzanne Martel recevra à trois reprises le prix ACELF (Association Canadienne d’Éducation de Langue Française) avec des livres jeunesses qui portent
    les caractéristiques de la SF.

  • En 1974 est lancé le fanzine Requiem qui deviendra Solaris en 1979. La même année est lancée la revue Imagine,
    qui est dédiée à la SF.
    Malheureusement l’aventure de ce périodique prendra fin en 1997.

  • La SF aujourd’hui

  • Dans les années 1980, apparaît un nouveau genre de SF : le cyberpunk. Les jeunes auteurs ont généralement une bonne culture scientifique,
    sont fascinés par les nouvelles technologies, les paysages urbains, ils assimilent les techniques narratives du roman noir et donnent
    une place prépondérante aux évolutions technologiques dans leurs histoires.
    Par exemple, l’intelligence artificielle, les nanotechnologies, l’informatique, etc. Des auteurs qui représentent bien ce courrant sont
    Bruce Sterling et William Gibson. Ce dernier jette les bases de ce nouveau genre avec la nouvelle, parue en 1982 dans la revue Omni,
    qui s’intitule Johnny Mnemonic reprit dans son roman Neuromancien, en 1984.

  • Aujourd’hui, la SF a gagné ses lettres de noblesse et est enseignée dans les universités. Ce genre littéraire est très hétérogène,
    vu les nombreux auteurs, leur cursus, les thèmes abordés, etc.
    Elle est partout : au cinéma, à la télévision, dans la publicité, etc.

Haut de page


Science-fiction – Suggestions


Bibliographie pour adultes |
Bibliographie pour jeunes |
Webographie

Bibliographie pour adultes

Quelques classiques

target="_blank">
Les chroniques martiennes
Les chroniques martiennes

Auteur :
Bradbury, Ray

Éditeur :
Paris: Gallimard

target="_blank">
Blade runner
Blade runner

Auteur :
Dick, Philip K.

Éditeur :
Paris: J’ai lu

>
target="_blank">
2001 Odyssée de l’espace
2001 Odyssée de l’espace

Auteur :
Clarke, Arthur C.

target="_blank">
Neuromancien
Neuromancien

Auteur :
Gibson, William

Éditeur :
Paris: J’ai lu

>
target="_blank">
Fondation
Fondation

Auteur :
Asimov, Isaac

Éditeur :
Paris: Denoël

target="_blank">
À la poursuite des Slans
À la poursuite des Slans

Auteur :
Van Vogt, Alfred E.

Haut de page


Quelques sagas

target="_blank">
Le cycle de Tschaï
Le cycle de Tschaï

Auteur :
Vance, Jack

target="_blank">
Le cycle de Dune
Le cycle de Dune

Auteur :
Herbert Frank

>
target="_blank">
Le cycle des princes d'Ambre
Le cycle des princes d’Ambre

Auteur :
Zelazny, Roger

target="_blank">
Les guerriers du silence
Les guerriers du silence

Auteur :
Bordage, Pierre

>
target="_blank">
Hypérion
Hypérion

Auteur :
Simmons, Dan

target="_blank">
Le cycle Majipoor
Le cycle Majipoor

Auteur : >Silverberg, Robert
>

Haut de page


Quelques titres québécois

target="_blank">
Terre des autres
Terre des autres

Auteur :
Bérard, Sylvie

Éditeur :
Québec: Alire

target="_blank">
La taupe et le dragon
La taupe et le dragon

Auteur : >Champetier, Joël
>

>
target="_blank">
Le sable et l'acier
Le sable et l’acier

Auteur :
Pelletier, Francine

Éditeur :
Québec: Alire


L'aigle des profondeurs
L’aigle des profondeurs

Auteur :
Rochon, Esther

>
target="_blank">
La suite du temps
La suite du temps

Auteur :
Sernine, Daniel

target="_blank">
Reine de mémoire
Reine de mémoire

Auteur :
Vonarburg, Élisabeth

Éditeur :
Québec: Alire

Haut de page


Bibliographie pour jeunes

À partir de 9 ans

target="_blank">
Les Mange-Forêts
Les Mange-Forêts

Auteur :
Aldany, Kim

Éditeur :
Paris: Nathan

target="_blank">
La machine à rajeunir
La machine à rajeunir

Auteur :
Côté, Denis

Éditeur :
Montréal: La Courte échelle

>
target="_blank">
Le crime de l'enchanteresse
Le crime de l’enchanteresse

Auteur : >Pelletier, Francine
>
Éditeur : >Montréal: Éditions Paulines >

Haut de page


À partir de 13 ans

target="_blank">
La fée et le géomètre
La fée et le géomètre

Auteur :
Andrevon, Jean-Pierre

Éditeur :
Paris: Bayard jeunesse

target="_blank">
Le destin de Linus Hoppe
Le destin de Linus Hoppe

Auteur :
Bondoux, Anne-Laure

Éditeur :
Paris: Bayard jeunesse

>
target="_blank">
Le seigneur des neuf soleils
Le seigneur des neuf soleils

Auteur :
Grenier, Christian

Éditeur :
Toulouse: Éditions Milan

target="_blank">
Les voyages du Jules-Verne
Les voyages du Jules-Verne

Une série de quatre volumes.
Auteur :
Laframboise, Michèle >
Éditeur :
Montréal: Médiaspaul

>
target="_blank">
Les chroniques d’Arkhadie
Les chroniques d’Arkhadie

Une série de trois volumes.
Auteur :
Lambert, Christophe >
Éditeur :
Paris: Bayard

target="_blank">
Les contrebandiers de Cañaveral
Les contrebandiers de Cañaveral

Auteur :
Trudel, Jean-Louis

Éditeur :
Montréal: Médiaspaul

Haut de page


Webographie


noSFere

noSFere

Site spécialisé sur la SF de langue française qui offre des liens vers des sites d’auteurs et d’amateurs, des critiques de livres, des interviews d’auteurs, collections, éditeurs, etc. Volet pour la jeunesse sur la SF


Univers de la science-fiction

Univers de la science-fiction

Portail sur la science-fiction qui englobe autant la littérature que le cinéma, les jeux, etc.

>

Science-fiction

Science-fiction

Site qui retrace l’histoire de la SF, présentation des auteurs majeurs, de la SF dans la bande dessinée ainsi qu’au cinéma.


Le cafard cosmique

Le cafard cosmique

Site spécialisé qui propose des interviews, des critiques, des dossiers, etc

>

ActuSF

ActuSF

Site francophone qui propose des titres de SF, des bandes dessinées et comporte également un volet jeunesse. >

src="http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/page/biblio_fr/media/images/actualites/haut-page.gif"
align="right" border="0">Haut de page


Quelques auteurs majeurs

D’aujourd’hui :

Du Québec :

Haut de page


Bibliographie pour ce dossier :

Haut de page




« Montréal hôte de deux congrès qui portent sur la science-fiction » :

Aucun commentaire n'a été soumis pour cette actualité

Écrire un commentaire







Retour à la page d'accueil des actualités

Haut de page




RECHERCHE
dans les actualités

RSS : Actualité RSS : Actualités
 RSS : Commentaires

Share