Publication : 24 mars 2016 Commenter cette actualité

Joël Casséus et Juliana Léveillé-Trudel en résidence d’écriture en bibliothèque

Dès le mois de septembre et jusqu’en février 2017, les écrivains Joël Casséus et Juliana Léveillé-Trudel seront en résidence d’écriture respectivement dans les bibliothèques Langelier et Henri-Bourassa. Grâce à une bourse de 15 000$, ils partageront leur temps entre leur travail de création et un projet de médiation culturelle s’adressant aux citoyens de l’arrondissement où ils résideront. Ces résidences d’écriture sont issues d’un tout nouveau partenariat entre le Conseil des arts de Montréal (CAM), la Direction des bibliothèques de Montréal et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ). Il s’agit d’abord d’une initiative du Conseil des arts de Montréal, qui a orchestré les huit premières éditions. Pour connaître les précédents boursiers, c’est ici. JOelCaesus-e1458240840878Joël Casséus habite Hochelaga. Doctorant en sociologie, enseignant de cette même discipline depuis dix ans au collégial et occasionnel chargé de cours à l’UQAM, il se consacre à l’écriture depuis plusieurs années. Il s’intéresse particulièrement à l’importance de « l’histoire par le bas » dans le récit et dans les sciences sociales. Il a coécrit, avec Mathieu Blais, les romans ZIPPO (Leméac, 2010) et L’esprit du temps (Leméac, 2013), livre qui a valu aux deux auteurs d’être finalistes au prix Jacques-Brossard de la science-fiction et du fantastique québécois 2014. Il a également publié le roman Le roi des rats chez Léméac en 2015. Son prochain roman, se déroulant également en partie à Hochelaga-Maisonneuve, sera publié cet automne (2016) toujours chez Léméac.

Juliana Léveillé-TrudelNée à Montréal en 1985, Juliana Léveillé-Trudel pratique l’écriture dramatique et a fondé le Théâtre de brousse. Son premier roman, Nirliit, est paru aux Éditions La Peuplade en 2015. Passionnée par les expériences interculturelles, elle a notamment travaillé comme conseillère pédagogique auprès des enseignants du petit village de Lhomond, en Haïti, et animé des ateliers de santé communautaire auprès d’adolescents issus des communautés culturelles de Montréal (elle sait d’ailleurs dire merci en une quinzaine de langues). Présentement en poste comme directrice-adjointe de la programmation éducative pour les communautés inuites chez Fusion Jeunesse, un organisme voué à la prévention du décrochage scolaire, Juliana Léveillé-Trudel est particulièrement sensible à l’importance de l’éducation. Dans son projet de médiation culturelle, elle se propose comme écrivain public pour les résidents de Montréal-Nord qui aimeraient mettre en mots leurs histoires.




« Joël Casséus et Juliana Léveillé-Trudel en résidence d’écriture en bibliothèque » :

Aucun commentaire n'a été soumis pour cette actualité

Écrire un commentaire







Retour à la page d'accueil des actualités

Haut de page




RECHERCHE
dans les actualités

RSS : Actualité RSS : Actualités
 RSS : Commentaires

Share