Publication : 18 avril 2016 Commenter cette actualité

D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan, lauréat du prix du Club des Irrésistibles!

Pour sa 8e édition, le Club des Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal a choisi le roman D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan comme titre de l’année. À l’issue d’un vote serré, le titre primé a été choisi par un jury composé de près de 100 membres qui a pris en considération 526 coups de cœur littéraires envoyés et commentés durant l’année 2015 par les membres du Club. L’annonce a été faite en présence de passionnés de littérature à la bibliothèque Robert-Bourassa dans l’arrondissement d’Outremont. Le Club compte des milliers de membres en provenance non seulement du Québec et du Canada, mais également de la France, de la Belgique, de la Suisse, d’Espagne, d’Allemagne, de la Russie, d’Algérie, du Mexique et des États-Unis. D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan (JC Lattès, 2015) Delphine de Vigan est l’auteure de plusieurs romans dont No et moi pour lequel elle a reçu le Prix des Libraires 2008. Traduit dans vingt-six pays, ce roman a été adapté au cinéma par Zabou Breitman en 2010. Les Heures souterraines, son cinquième livre, est en cours de traduction dans quinze pays et sera également porté à l’écran. Son roman Rien ne s’oppose à la nuit, a obtenu de nombreux prix dont le Prix des libraires du Québec, le Prix Fnac, le Grand Prix des lectrices de Elle, le Renaudot des lycéens et le Prix du Club des Irrésistibles. « Une écrivaine en panne d’inspiration se laisse lentement envahir, subjuguer, vampiriser par une fille, L., surgie de nulle part. Son double. Usurpation d’identité. Descente aux enfers. Un livre sur le lire, la fiction, la vraie vie, l’écrire, le mentir vrai et la folie. Ça raconte même une histoire, en prime. Un petit côté virevolte pages qui m’a fort intrigué. Inspiré de la vie de l’auteure ou pas? Peu m’en chaut. L’objet possède sa logique propre, interne, froide. Tissée serrée, la toile. La fille L. venue de nulle part est la figure sombre de Don Quichotte. Je n’en dis pas plus. Allez lire. Fin * ». Témoignage d’un membre du Club des Irrésistible de Montréal. Les cinq autres titres en lice pour 2016 (ordre aléatoire):Le Fleuve de Sylvie Drapeau (Leméac, 2015) • Vivre vite de Philippe Besson (Julliard, 2014) • Je suis là de Christine Eddie (Alto, 2014) • Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud (Actes Sud, 2014) • Écoute la pluie de Michèle Lesbre (Héliotrope pour le Québec et chez Sabine Wespieser, pour l’Europe, 2013) Pour emprunter ces ouvrages, consultez le catalogue. Le Club des Irrésistibles, une initiative de Marie-Anne Poggi Depuis 2009, pour souligner la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, le Club des Irrésistibles remet son prix annuel à une œuvre, peu importe le genre littéraire et l’année de publication, qui a reçu le plus de votes de la part des membres du jury comme « Coup de cœur Irrésistibles » durant l’année précédente. Le Club des Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal rassemble une importante communauté d’amoureux de culture et de littérature. D’abord un club de lecture local, le Club des Irrésistibles a étendu ses activités dans le réseau des Bibliothèques de Montréal avec son club en ligne et sa mise en valeur des livres « Irrésistibles » en bibliothèque. Créé en 2007, le Club bénéficie depuis 2009 du support des Bibliothèques de Montréal et il accueille de nouveaux membres chaque semaine. Instigatrice du projet, Marie-Anne Poggi suggère, accompagne, encourage et relance sans cesse les lecteurs, alimentant ainsi une communauté de plus en plus vaste de fidèles lecteurs. Depuis 2009, le Club a recueilli 4400 suggestions de lecture de ses membres. Pour suivre le Club des Irrésistibles




« D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan, lauréat du prix du Club des Irrésistibles! » :

Aucun commentaire n'a été soumis pour cette actualité

Écrire un commentaire







Retour à la page d'accueil des actualités

Haut de page




RECHERCHE
dans les actualités

RSS : Actualité RSS : Actualités
 RSS : Commentaires

Share